dimanche 26 janvier 2014

L’insoluble énigme des inconciliables beautés

























le peintre
le jeu ancien des ressemblances
un visage tracé dans la poussière
migrations
invasions
progrès
éluder l’insoluble énigme
des inconciliables beautés
poésie
sous les mots parfois
des gestes
plus rarement
des pensées
des motifs d’appartenance
un savoir fixe et figé
par une langue mouvante
trop souvent
un simple effet
de la réalité
le peintre
le jeu ancien des ressemblances
un visage tracé dans la poussière

2 commentaires:

  1. Merci pour ce petit texte complètement super -
    Quel bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi également d'exprimer ton appréciation!:)

      Supprimer