samedi 11 mai 2013

Vaine quête du vrai

toujours tu entendras
les nuages estropiés
le destin qui se tait

l’homme hypothétique se lève
l’homme virtuel s’exclame
l’homme potentiel s’extasie

la vérité n’est ni chaste
ni pure

la vérité est une grimace qui se cache


10 commentaires:

  1. D'un équilibre parfait dans le trait. Tes gris et tes noirs sont sublimes. Magnifique.

    RépondreSupprimer
  2. Encore une fois, poème et dessin se répondent parfaitement !

    Ton dessin, on dirait une version sophistiquée de ceci.

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous deux! (Guillaume: j'ai l'impression que mon "Monsieur" rêve peut-être pas à la même affaire...)

    RépondreSupprimer
  4. Très belle peinture! J'aime beaucoup ce poème-aphorismes! Supeeeeerbe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très heureux que ça te plaise cher Mokhtar!

      Supprimer
  5. Blue m'a forcé à mettre une croûte de Jack Vettriano en fond d'écran de Memory Babe (le nom de mon ordi), mais je profite de ce qu'elle vagabonde ailleurs dans le sud pour piquer ce tripant tableau et le substituer à l'autre peinture à numéros. Le jargon des arts picturaux m'est étranger, sinon pour le pasticher, et je ne te ferai pas l'injure d'en user pour t'expliquer ce que j'aime en cette oeuvre. Mettons que c'est pas seulement parce que tu l'as créée, mais qu'il y a de ça aussi: on t'y lit un peu plus, pour autant qu'on ait la présomption de te connaître un peu, te comprendre un peu et t'aimer beaucoup. Surtout et avant tout, remarque, faut dire que c'est beau en tabarnak. J'envie le talent, le regard et la technique qu'il faut pour réaliser ça. Alors chu content que ce soit toi qui les possède, plutôt qu'un salopard d'enculé que je pourrais pas sentir!

    Motus à Blue, dude. Ça reste entre nous. Thanks for the great wallpaper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi! une telle appréciation de ta part, ça me laisse sans voix... pas de danger donc que je lâche le morceau, même sous la torture!

      Supprimer
  6. Lyes!

    j'aime tout comme BA cette toile de toi. Pour elle ou pour toi, au fond quelle importance... L'important est de pouvoir échanger, s'ouvrir l'un à l'autre, communiquer et aussi d'être. Oui c'est beau, parce que c'est beau et parce que c'est vrai. Moi ses taches de bleu me font triper!

    Motus à Mistral, il est d'un tempérament jaloux. Vaut mieux que ça reste entre nous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      bon ben coudon, ce sera ma semaine consacrée à la position du motus...

      Supprimer
  7. La vérité n ' est jamais tout à fait vraie - est-on jamais tout à fait sûr que tout ceci existe vraiment - Mais bon , peu importe , nous savons ou nous croyons que c ' est vrai - en pratique , les conséquences sont les m^mes - Ce qui importe c ' est ce que nous en faisons : Les aspects de la vie sont multiples , les côtés grimaçants , laids , méchants - c ' est comme çà - Don't think twice , it's alright - et les côtés ensoleillés , merveilleux , pleins d ' amour , d ' amitié , de gentillesse , de rires et d ' insouciance et de partages :
    ne te trompe pas de route !!!

    RépondreSupprimer